Contrer le manque d’inspiration.

trouver-l'inspiration-à-travers-l'ecriture

 

Parfois, nous pouvons avoir des dizaines d’idées à la minute, surtout quand on n’en recherche pas spécialement. Mais a contrario, il arrive qu’on soit en panne d’inspiration. Le syndrome de la page blanche tu connais ?

Ce moment où tu bloques et où tu ne trouves plus d’idée novatrice pour assurer ton travail. Ce blocage est bien connu des écrivains, mais aussi de tout créateur de contenus: blogueurs, créatifs de la publicité et du marketing.

Surement que toi aussi, en tant qu’ infopreneur tu t’es retrouvé devant ton carnet ou ton ordinateur, sans avoir la moindre idée de ce que tu pouvais écrire. 

Je vais te donner, ici, quelques clés pour lutter contre le manque d’inspiration.

 

D’où vient le manque d’inspiration?

Le syndrome de la page blanche arrive à beaucoup de monde. Il touche les auteurs, les journalistes mais aussi les blogueurs et les rédacteurs web. Toutes les personnes en charge de produire des textes peuvent en souffrir.

Mais, pourquoi, soudain on ne trouve plus rien à raconter?

Si tu ne trouves rien à partager, à écrire, c’est peut-être que tu n’as pas assez confiance en toi. Tu ne penses pas que ce que tu as vécu, ressenti, mérite d’être raconté.

Tu penses que tu ne vas pas passionner tes lecteurs.  Ton perfectionnisme t’empêche aussi d’avancer. Tu attends d’avoir une idée géniale ou un sujet que personne n’a encore abordé.

Mais plus tu te mettras la pression et moins les idées viendront.

En réalité, ce que tu prends pour un manque d’inspiration, c’est la peur de mal faire ou d’être critiqué.

Car l’inspiration ça se trouve et se travaille. Il faut la provoquer, un peu comme la chance.

 

Que faire en cas de panne d’inspiration?

Pour contrer ce phénomène, il faut écrire. 

L’inspiration en écriture, c’est juste mettre un mot après l’autre, comme les pas quand on marche.

Plus tu t’exerceras à écrire et plus tu trouveras de la matière.

Note tes idées en vrac et ne te focalise pas sur le résultat immédiat. Cherche des sources d’inspiration dans la lecture, une ballade ou une discussion.

Gribouille, dessine ou écris un monstre (ébauche qui n’a pas de logique), mais essaie de noircir ta page. Tu arriveras peut être à tirer quelques idées clés, à partir desquelles tu auras un texte.

Une fois que tu as assez de contenu pour rédiger, choisis ton angle éditorial  et commence à organiser ton article.

 

Les astuces à mettre en place, si tu n’es pas inspiré.e.

« Tend l’oreille et ouvre les yeux »

Arrête de te concentrer sur la recherche d’une idée. Oriente tes pensées vers une autre activité. Ton cerveau pourra traiter toutes tes idées abstraites pour faciliter leur formulation par la suite.

Ce que tu peux faire (pour retrouver l’inspiration):

  • Lis un livre
  • Regarde un film ou une série
  • Sors faire une ballade
  • Prends un café/thé avec un.e ami.e
  • Discute avec un.e collègue ou business partner
  • Consulte des blogs, regarde des vidéos ou écoute des podcasts
  • Fais des recherches sur Internet
  • Fais une veille concurentielle (quels sujets sont les plus abordés…)

N’hésite pas à compléter cette liste non exhaustive en commentaires, si tu as des idées.

 

Surtout ce qu’il faut se dire, c’est que ce n’est pas une fatalité et que bien souvent ce n’est que temporaire. 

Un dernier conseil! Pour ne pas te retrouver dans cette situation souvent, prends le temps de tout noter. A l’aide d’un carnet et crayon ou bien sur une application numérique (Evernote par exemple), note chacune des idées qui te viennent en tête au fil des jours.

Comme ça, tu n’auras qu’à ressortir tes notes le jour où tu manques cruellement d’inspiration.

 

En attendant, n’hésite pas à t’inscrire à ma liste de contacts privés, pour recevoir en exclu des infos, offres et une revue de presse hebdomadaire.

 

 

Please follow and like us: