Les 7 erreurs à éviter dans votre communication digitale

feuille-crayon-erreurs-communication

Lorsque l’on communique sur le web, on se concentre souvent sur les stratégies et techniques à avoir, mais rarement sur les erreurs à éviter dans notre communication 😒.

Pourtant, des erreurs peuvent se glisser facilement et vous empêcher de communiquer de manière efficace : celle qui vous permettra de vous faire connaitre et d’attirer des futurs clients.

Voici une liste des 7 erreurs les plus courantes à éviter pour réussir votre stratégie de communication digitale 👍🏼.

1- Ne pas connaitre sa cible

Une des erreurs les plus fréquentes et celle qui fait que votre offre ne trouve pas preneur, est que vous ne connaissez pas parfaitement votre cible. En marketing, on parle de client idéal/persona.

Comment voulez-vous vendre votre produit/service, si vous ne savez pas à qui vous le vendez ? En déterminant avec précision votre client idéal, ses goûts, ses valeurs, ses besoins, ses ambitions, ses peurs …, vous serez en mesure de lui parler avec ses propres mots et ainsi il se reconnaitra, dans la solution que vous lui proposez 😆.

Cette notion de “connaitre sa cible, son persona” revient souvent et si vous êtes entrepreneur.e depuis un petit moment, vous devez trouver qu’elle est rabâchée à longueur de temps. Mais le fait est, que c’est une notion E-SSEN-TIELLE pour votre business et qu’un vrai travail de fond doit être (re)fait dessus, si vous voyez que votre message ne passe pas.

Pour rappel, la communication, c’est : le bon message, au bon moment et à la bonne personne.

Si vous faites ce travail, vous serez sur la bonne voie, mais avant de conclure trop hâtivement, voyons ensemble quelles sont les autres erreurs fréquentes lors d’une campagne de communication digitale.

2- Ne pas avoir d’objectifs précis

Là encore, c’est une erreur habituelle. Vous avez sans doute, déjà défini vos objectifs business en amont. Pas encore ? Alors là, il faut y remédier tout de suite.

Lire aussi: “Comment atteindre ses objectifs“.

Comme dirait Sun TZU dans l’art de la guerre : Celui qui n’a pas d’objectifs, ne risque pas de les atteindre.”

Mais vous devez savoir, qu’il vous faut aussi des objectifs de communication 🎯.

Vous devez vous poser des questions telles que: “A quoi va servir ma campagne de communication ?” “Quel message je veux faire passer” ? “Quelle émotion j’ai envie de transmettre, à travers mon discours et mes écrits ?”…ect

Mais surtout, l’erreur à éviter, lors de la définition des objectifs, est de ne pas y associer de plan d’actions. Et là vous devez vous dire, mais c’est logique ! Et pourtant, c’est une chose qui arrive fréquemment.

Par exemple, vous vous dites : “je veux augmenter mon nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux, ou plus de visiteurs sur mon site web. OK ! Mais qu’avez vous mis en place, concrètement, pour y arriver ?

Vous devez vous demander si vous avez mis des appels à l’action, et si l’information est bien passée, car ce n’est pas si évident et justement nous allons le voir juste après.

3- Ne pas avoir de message clair

Parfois, vous n’avez pas ou peu de retours sur vos actions de communication, tout simplement car votre message n’est pas clair. Donc, à ce moment-là, ce n’est pas un problème de cible ou d’objectifs mal définis, mais c’est tout simplement, que les gens ne comprennent pas ce que vous faites et où vous voulez en venir 🙅🏻‍♀️.

Quand vous communiquez, au delà de la technique, il faut aussi y mettre un minimum de clarté. Parlez avec des mots simples, allez droit au but et tout simplement, n’hésitez-pas à sonder votre audience pour avoir du feedback.

feedback-erreurs-de-communication

Trop souvent, vous êtes focalisés sur le “quoi“, mais pas assez sur le “pourquoi” et le “comment”.

Donc l’erreur que vous faites, est d’énumérer vos caractéristiques, ce que vous vendez, mais sans tenir compte du message le plus important pour votre cible : pourquoi vous le faites.

La communication de nos jours, doit être centrée sur l’émotion, l’affect. Et puis n’oubliez pas, l’être humain est en général ego-centrique (et oui 😅). Il veut qu’on lui parle de lui, et ce qu’on peut faire pour l’aider.

4- Ne pas choisir ses outils de communication

J’attire votre attention sur ce point. Vous vous dites surement qu’il faut être sur tous les réseaux sociaux, et que vous devez faire de l’écrit, de la video et un podcast…tout ça en même temps.

Mais vous ne pouvez pas communiquer par hasard et ça même sur Internet (ça serait trop facile 😁). Vous communiquez là, où se trouve votre cible.

Vous devez choisir vos supports et outils de communication, non pas en fonction de ce que vous aimez (ou parce que tout le monde le fait), mais en fonction de votre client idéal. Est-ce qu’il préfère les supports écrits ou les vidéos ? Est-il présent sur Instagram ou Facebook ?

Aussi, ne commettez pas cette erreur de communication : avoir le même message copié-collé partout. A chaque plateforme/outil, correspond une stratégie. Donc les choisir avec soin, est primordial 👌🏼.

Petit conseil : avant de vous lancer dans un nouvel outil ou une nouvelle plateforme, apprenez déjà à maitriser ceux que vous utilisez et mesurez vos performances. Si vos résultats ne sont pas probants, inutile de vous ajouter du travail.


Si vous souhaitez être accompagné, dans la mise en place de votre stratégie de communication et ainsi attirer plus de clients
contactez-moiVous bénéficiez d’un appel découverte de 30 minutes.

5- Se disperser

Un des points les plus difficiles, est de rester focus. Surtout lorsque vous débutez (où même après), vous pouvez avoir tendance à multiplier les messages, ou à communiquer auprès de tout le monde (on en revient au point 1 ).

Pour éviter de partir dans tous les sens, il est préférable de mettre en place une stratégie/des process et de s’y tenir 🤓.

Pas besoin d’être un.e pro de l’organisation pour s’en sortir. Il faut juste vous rappeler votre pourquoi, votre ambition et vos objectifs. Prenez un moment dans la semaine, pour faire votre planning hebdomadaire et fixez-vous 2 à 3 taches par jour, dans lesquelles vous allez être à fond.

Autres points à surveiller : vouloir faire comme les autres. Une approche stratégique et des process qui marchent pour d’autres, ne vont pas automatiquement marcher pour vous.

On ne peut pas plaire à tout le monde et tant mieux. Ce qui fait votre différence, c’est le fait d’être vous.

6- Ne pas transmettre ses valeurs et émotions

Cette erreur est vraiment trop fréquente. La plupart des solopreneurs ou chefs de petite entreprise, ne le font pas car ils n’osent pas ou ne savent pas faire, tout simplement. Mais les grandes marques arrivent, au travers d’un spot publicitaire, à nous faire lâcher une petite larme, ou nous faire sourire. Tout ça n’est pas dû au hasard.

Le consommateur veut ressentir des choses, qu’on lui raconte des histoires, c’est ce qu’on appelle le storytelling. Il veut aussi assouvir un besoin d’appartenance ou d’estime. Il faut le séduire, avec tout ce qu’il y a autour de l’offre et non seulement, avec le produit/service en lui même. Le but est qu’il devienne fan (rien que ça!).

En tant que #coffeeloveuse 🥰, j’aime beaucoup prendre l’exemple de Nespresso. Ils font du très bon café certes, mais d’autres marques aussi. Alors pourquoi, ont-il réussi à créer un club très fermé d’utilisateurs Nespresso ? La réponse est : leur branding. Dès que vous entrez dans une de leur boutique, vous avez l’impression d’être spécial.e, on vous chouchoute, vous propose de déguster un café, sans oublier Georges (What else 😅).

De votre côté, il faut expliquer à votre persona, pourquoi il vous choisirait. Quelle est votre promesse ? Montrez-lui le petit truc en plus. Pour cela, rien de bien compliqué, il suffit d’être vous-même et de partager votre histoire et vos valeurs.

Lire aussi : Personal branding: se construire une image qui cartonne.

7- Ne pas analyser ses statistiques

Point essentiel de toute stratégie, l’analyse des statistiques (site web et réseaux sociaux), ne doit pas être ignorée ou reléguée au second plan.

Ce sont des données essentielles, qu’il est important de prendre en compte, pour savoir si votre stratégie fonctionne. Ça vous donne aussi des informations précieuses sur votre cible.

Bien évidemment, il ne faut pas tomber dans l’excès et rester focus, que sur ces chiffres. Le but est d’analyser le “comportement” de ses leads/prospects, pour savoir ce qui marche le mieux dans ce que vous proposez et qui y est réceptif.

Un bon rythme, est d’y jeter un oeil une fois par mois et de réviser sa stratégie (si besoin) une fois par trimestre.

Vous êtes maintenant parés pour éviter ces erreurs qui peuvent nuire à votre communication digitale. Bien que ce ne soit pas fatal, car une stratégie peut toujours être rectifiée en cours de route 🙂.

Je vous invite à me dire, en commentaires, si vous avez fait une ou plusieurs de ces erreurs ? Et comment vous y avez remédié. Je serais ravie de vous lire.

Je vous propose de garder contact par mail.  

En vous inscrivant à ma liste de contacts privésvous découvrirez les coulisses de Communik’Web et vous recevrez en exclusivité des infos et offres réservées aux abonnés.

Please follow and like us:
Contacts privés

Pour faire partie des contacts privés et recevoir chaque semaine, des astuces sur la communication et le branding, c'est par ici 👇🏼.